2. Organisation du cours

Le tronc commun

La première partie de ce cours, qui est aussi la principale, examine les règles et les tendances de la prononciation du français.

Ce "tronc commun" est composé de 55 courts chapitres organisés autour de trois grands objectifs.

1. Reconnaître et imiter le rythme du français parlé
Le rythme du français parlé, appelé aussi prosodie, repose sur des règles qui donnent à la langue sa musicalité. Ces règles sont aussi importantes que la prononciation individuelle des sons.

2. Transcrire et analyser les paroles prononcées
L’Alphabet Phonétique International (API, IPA en anglais) est utilisé pour transcrire les paroles prononcées au lieu de dépendre de l’orthographe des mots (a, b, c, ... z). À chaque son du langage correspond un signe API. Ce code permet par conséquent de reproduire précisément les sons individuels. Grâce à l’API, vous pourrez effectuer des analyses précises et pertinentes du discours oral en français. Vous pourrez également comprendre plus rapidement les règles de prononciation et d’articulation.

3. Discriminer et articuler les sons
Nous nous intéresserons principalement aux sons qui posent des difficultés de prononciation aux anglophones, en donnant des éléments de comparaison avec la phonologie anglaise. L’objectif de cette section est de vous aider à articuler les sons du français avec une plus grande confiance.

Les branches

branches

Une fois la prononciation des sons bien comprise, sa place dans la prosodie bien apprise et les techniques de transcription correctement maîtrisées, il sera possible d’aborder de manière plus raisonnée et efficace les autres objectifs de ce cours. Après le « tronc », viennent donc les « branches ». Chaque branche peut être étudiée dans l’ordre qu’on voudra, selon sa curiosité et le temps dont on dispose.

Identifier et analyser les accents régionaux et francophones
Cette section aborde quelques accents, régionaux et francophones, à partir de documents authentiques. Elle propose des exercices d’identification et d’analyse, et s’intéresse aux mécanismes de production des accents. Vous apprendrez à identifier un accent du Québec ou du Sénégal, de Provence ou du Nord de la France.

Écoutez par exemple Athanaze Abou Ahouzi, un linguiste de Côte d'Ivoire, invité d'Antoine Perraud dans l'émission Tire ta langue, sur France Culture (28 septembre 2014). M. Ahouzi parle de son nom, le résultat d’une graphie mal comprise par un administrateur colonial de l’époque :

Le nom est authentique. Maintenant, avec les administrateurs dont vous parlez, ils écrivent comme ils entendent. Ils peuvent écrire mon nom par l'ordre des lettres. Mais l'essentiel, c'est le signifiant qui compte : Ahouzi.

Sa manière de s’exprimer diffère d’un Français de Paris ou d’un Belge de Tournai. Son accent est différent.

Lire et réciter la poésie en vers
Cette section s’intéresse à la poésie française versifiée. Nous verrons que les règles de la prosodie poétique sont liées directement au système phonologique du français, et en sont un prolongement logique.

Pour vous faire une première idée sur la prononciation des vers classiques, écoutez l'extrait d’un poème de Charles Baudelaire, « Chant d’automne » (1857) :

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J’entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours.

Vous entendez sans doute la régularité rythmique de chaque vers : douze syllabes par vers.

Phonétiques et applications professionnelles
La phonétique n’est pas réservée à l’apprentissage du français comme langue étrangère. Dans les domaines aussi variés que l’orthophonie (speech therapy), la reconnaissance vocale par ordinateur (voice recognition), le voice coaching, le renseignement civil ou militaire, la phonétique joue un rôle important.

ACTIVITÉ 2.1

  • Êtes-vous habitué(e) à communiquer en anglais avec des personnes qui ont un accent étranger ?
  • Trouvez-vous que certains accents étrangers sont plus difficiles à comprendre en anglais ? Lesquels ? À votre avis, pourquoi ?
  • Dans l’enregistrement suivant, vous entendrez un Québécois, un Français et un locuteur d’Afrique subsaharienne. Distinguez-vous des différences d’accent ? Etes-vous capable de les identifier ?

ACTIVITÉ 2.2

  • Donnez trois expressions ou mots français dont la prononciation vous pose problème.
  • Donnez trois expressions ou mots français utilisés en anglais (par excellence, à propos, etc.) ; proposez une prononciation en anglais et en français pour chacun d’entre eux.

ACTIVITÉ 2.3

  • Savez-vous enregistrer votre voix sur votre ordinateur ou votre téléphone portable en format .wav ou .mp3 ?
  • Effectuez un test en enregistrant le texte suivant : « Bonjour ! Je suis absent(e) pour le moment. Laissez un message sur ce répondeur et je vous contacterai dès que possible ». Envoyez ce message à votre professeur par email.

Précédent Suivant