PREMIÈRE PARTIE : LES SIX PRINCIPES DE LA PRONONCIATION DU FRANÇAIS

Objectifs d’apprentissage :

  • comprendre le concept de prosodie ;
  • vous familiariser avec les principales caractéristiques de la prosodie du français ;
  • identifier quelques termes utiles pour le reste du cours.

FIche de projet 01 : Objectif de réalisation

Consultez votre syllabus pour connaître la date de remise de ce travail.

  • fiche de projet 1
  • enregistrer un texte rédigé pour la radio et analyser vos points forts et ceux qui doivent être améliorés.

"No matter how well you produce the individual sounds of a language, you cannot approximate the speech of a native speaker until you learn the rhythm of the language." Andrew Pantos, Associate Professor of Linguistics at MSU-Denver.

Les six principes suivants forment la base du système oral du français. Nous les abordons ici rapidement mais ils seront examinés plus longuement plus tard dans ce cours.

Six_r?gles

5. Principe #1 : Pratiquez la syllabation ouverte

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

La phrase À quelle heure as-tu terminé ton travail ? est prononcée  : À-que-llheu-ra-tu-te-rmi-né-ton-tra-vail Cette prononciation répond au principe de syllabation ouverte.

Syllabation ouverte, qu'est-ce que c'est ?

Syllabation signifie " division en syllabes " et ouverte signifie, ici, "par une voyelle". Avec la syllabation ouverte, le dernier son prononcé de chaque syllabe est, quand c’est possible, une voyelle. Si la syllabe est fermée, elle se termine par la prononciation d'une consonne.

La syllabe du est ouverte (le son  "u" est prononcé en dernier) et la syllabe dur est fermée (le son � r � est prononcé en dernier).

Pas est une syllabe ouverte parce que le dernier son prononcé ("a") est une voyelle. La lettre s ne compte pas car elle est muette (mute).

Vérifions l'exemple précédant : les syllabes dans À-que-llheu-ra-tu-te-rmi-né-ton-tra-vail se terminent par une voyelle, sauf la dernière.

Syllabation ouverte : la syllabe se termine par une voyelle prononcée. Exemples : du, ton, la, les.

Syllabation fermée : la syllabe se termine par une consonne prononcée. Exemples : dur, tonte, lasse, laisse.

Le principe de syllabation ouverte est fondamental en français: dans 80 % des cas en français, les syllabes se terminent par une voyelle prononc"e.

ACTIVITÉ 5.1

Indiquez si les syllabes suivantes sont ouvertes (O) ou fermées (F).

  • dont
  • rang
  • le
  • Jean
  • fée
  • pur
  • muse

À l’intérieur du mot, la syllabation ouverte ne pose en général pas de problème particulier. Par exemple, particularité sera prononcé en syllabation ouverte  : pa-rti-cu-la-ri-té. Notons cependant que le r de parti peut flotter entre les deux syllabes. On peut aussi prononcer par-ti-cu-la-ri-té.

Mais la division en syllabes ouvertes ne correspond pas toujours aux limites des mots entre eux. Dans l’exemple précédent (À quelle heure as-tu terminé ton travail ?), le l de quelle est rattaché au heu de heure : que-llheure. De même, pour Comment allez-vous ? on ne dit donc pas comment, pause, allez, pause et vous, point d’interrogation, mais Co-men-ta-llez-vous ? Le t de comment est prononcé avec le a de allez.

Autres exemples :

  • dans par avion, le r de par est rattaché au a de avion : pa ra vion.
  • dans les amis, le s de les est rattaché au a de amis et est prononcé z : le za mis.
  • dans vas-y, le s de vas est rattaché au y et est prononcé z : va zy.

Quand cela est possible, pour obtenir la syllabation ouverte, la consonne finale d’un mot est donc rattachée à la voyelle du mot suivant. Ce phénomène de jointure entre deux mots se réalise par la liaison, comme dans Comment allez-vous ? ou les amis et par enchaînement comme entre par et avion dans par avion.

Nous expliquerons plus tard la différence entre la liaison et l’enchaînement. Pour le moment, il suffit de se souvenir que le principe de jointure fonctionne comme une sorte de coagulant pour attacher certains mots entre eux, afin de réaliser la syllabation ouverte.

ACTIVITÉ 5.2
Lisez ces phrases en essayant de respecter le principe de syllabation ouverte (chaque syllabe se termine, quand c’est possible, par une voyelle) :

  • Attendez-moi ! (a-tten-dez-moi)
  • Écoutez-moi ! (É-cou-tez-moi)
  • T’as rien compris (t’as-rien-com-pris)
  • Tu veux jouer avec elle ? (tu-veux-jou-er-a-ve-celle)
  • Aux États-Unis, les gens préfèrent habiter dans une maison. (au-zé-ta-zu-nis-les-gens-pré-fè-ra-bi-ter-dan-zune-mai-son)
  • J’aurai terminé mon travail dans une heure. (j’au-rai-te-rmi-né-mon-tra-vail-dan-zune-heure)
  • Chez elle, on est toujours bien accueillis. (Che-zelle, on-n’est-tou-jours-bien-na-ccueil-llis)

ACTIVITÉ 5.3
Lisez ces phrases en réalisant la liaison signalée par le signe " _ ". Ces liaisons permettent de réaliser la syllabation ouverte.

  • Mes_anciens_étudiants sont_allés voir leurs_amis parisiens.
  • Allons_enfants de la patrie !
  • C’est_ici que nous_allons.
  • Les_amis des_enfants de mon père habitent dans_un_grand_appartement. (le d de grand est prononcé t : un-gran-ta-pa-tre-ment.
  • Ont_ils vu les_étoiles ?

Précédent Suivant