9. Principe #5 : Placez l'intonation juste

À la fin d’une phrase, l’intonation provoque une montée (/) ou une descente (\) de la voix, en fonction du type de groupe rythmique ou de phrase et de son organisation.

Par exemple, l’intonation monte à la fin d’une question fermée (dont la réponse est oui ou non) : Tu viens avec moi ? / Vous êtes française ? / mais elle descend à la fin d’une question ouverte : Quelle heure est-il ? \ Comment allez-vous ? Quand la question donne une alternative, elle monte puis descend : Tu viens lundi / ou mardi ? \ Tu préfères ton café avec du sucre / ou sans sucre ? \

Si la phrase est affirmative ou exclamative, l'intonation est descendante : Je suis français. \ J'ai vingt-quatre ans. \ J'habite à Paris. \ Elle a obtenu son examen ! \ J'en ai assez de ses caprices ! \

L’intonation à l’intérieur d’une phrase est généralement montante, comme dans : Si tu veux, / ce soir, / on peut aller / au cinéma.\ Notons qu'en anglais, à l’intérieur d’une phrase, l’intonation est descendante : If you want \ tonight \ we could \ go to a movie.\

ACTIVITÉ 9.1
Lisez et écoutez un extrait de « De ma lucarne » (« From my Skylight »), un poème en prose de Henri Calet. Entendez-vous l’intonation montante ou descendante à la fin de chaque groupe rythmique ? Notez que les barres verticales indiquent la limite du groupe rythmique.

De ma lucarne /, | c’est un beau spectacle / | à l’œil nu \ : | j’ai vue sur Paris / | depuis le mont Valérien/, | à bâbord /, | jusqu’à l’Observatoire de Montsouris /, | à tribord \. | Oui /, | je crois parfois / | que je navigue / | lentement / | à travers les dômes /, | les flèches /, | les tours /, | les coupoles /, | les toits /, | les siècles /,  | le gris des brumes /, | des fumées /, | du zinc / | et de l’ardoise \ .|

ACTIVITÉ 9.2
Lisez le texte suivant en respectant l’intonation montante ou descendante :

Je n’ai pas bien dormi hier. | Pendant toute la nuit, | j’ai eu | un mal de tête | terrible. Je me suis levé | comme d’habitude | à six heures, | mais avec beaucoup d’effort.| L’examen de français | n’a pas aidé | mon état de santé physique et mental. | Mais maintenant, | je vais bien mieux !



Précédent Suivant