14. Consonnes, voyelles et semi-voyelles

L’alphabet phonétique du français est organisé en trois catégories : les consonnes, les voyelles et les semi-voyelles.

Définitions
Dans ce cours, lorsqu’on parle de consonnes et de voyelles, on parle de consonnes et de voyelles phonétiques, c’est-à-dire de sons prononcés. Par exemple, le mot pot se termine par une voyelle (le t n’est pas prononcé). Parfait, tableaux et François se terminent respectivement par les voyelles [e], [o] et [a] (les lettres s et x ne sont pas prononcées). Table se termine par la consonne [l] car le e final n’est pas prononcé.

Mais quelle est la différence entre une consonne et une voyelle ?

Une voyelle est un son produit par l’air des poumons (lungs) qui sort de la bouche (et parfois par le nez) sans obstacle.

Une consonne est un son qui, pour être prononcé, doit rencontrer un obstacle. Cet  obstacle peut être complet (comme pour [p]) ou partiel (comme pour [s]).

Une semi-voyelle est un son qui, pour être prononcé, doit rencontrer un léger obstacle.

Pour prononcer les voyelles orales, l’air passe uniquement par la bouche, et pour prononcer les voyelles nasales, l’air passe par la bouche aussi et partiellement par le nez.

Observez l’articulation de ces sons :

  • [e] / [ɛ̃]
  • [o] / [ɔ̃]
  • [a] / [ɑ̃]

Le premier son est oral et le second nasal. L'articulation est identique mais dans le premier cas, l'air sort par la bouche et dans le second cas l'air sort par la bouche et par le nez.

Il existe aussi des consonnes nasales. Elles sont également au nombre de quatre : [n] (nez), [m] (marcher), [ŋ] (vigne) et [ɳ] (parking).

Un simple exercice peut nous permet de confirmer qu’un son est nasal : récitez l’alphabet romain (les 26 lettres a, b, c, etc.) en vous bouchant le nez. Vous ne pourrez pas prononcer ces deux sons (n et m). Faites la même chose pour la phrase Un bon pain blanc, qui contient des voyelles nasales.

ACTIVITÉ 14.1
Indiquez si les sons suivants sont des voyelles (V), des consonnes (C) ou des semi-voyelles (SV):

 

1 __ 2__ 3__ 4__5__6__7__8__9__10__

Simplification
Certaines voyelles françases sont rarement réalisées. Aujourd’hui, une grande majorité des Français ignore le fait qu’il existe une différence entre le [a] de papa et le [ɑ] de pâte. De même, peu de gens font la différence entre [œ̃], la voyelle nasale prononcée dans un, brun, jeun et [ɛ̃], la voyelle nasale prononcée dans vin, et plein, sain.

Écoutez les mots suivants : entendez-vous une différence de nasales ?

  • brun / brin
  • un / Inde
  • à jeun / gingembre

Enfin, [ə] est très similaire à [ø]. Mais pour des raisons qu’on étudiera plus tard, il est important de les distinguer dans leur transcription.

ACTIVITÉ 14.2
À l’aide des tableaux API anglais et français, transcrivez les mots suivants :

  • cult / culte
  • day / des
  • may / mais
  • cartoon / carton
  • theatre / théâtre

ACTIVITÉ 14.3
Expliquez la différence entre les termes suivants :

  • une voyelle et une consonne ;
  • une voyelle et une semi-voyelle ;
  • un son oral et un son nasal ;
  • une diphtongue et une voyelle simple.

C’est bon à savoir : phonétique et phonologie

La phonétique est une branche de la linguistique qui consiste à étudier les sons du langage. Par langage on désigne de manière très ouverte la capacité que les êtres humains ont de communiquer oralement ou par écrit. L’étude de la phonétique consiste à examiner les sons au travers de leur production par la voix, de leur transmission selon les lois acoustiques et de leur perception auditive.

Un phonéticien s’intéressera donc aux manières dont, par exemple, le mot bébé peut être prononcé, selon qu’on est un homme ou une femme, un chanteur d’opéra ou un enfant, une personne qui vient de monter dix étages à pied ou une autre qui a pris l’ascenseur. Les différences sont nombreuses mais elles ne remettent pas en question le fait que chaque personne prononce le mot bébé.

La phonologie, elle, désigne l’étude de l’organisation des sons à l’intérieur d’une même langue et établit comment, en interaction les uns avec les autres, ces sons forment un système. Par langue on désigne un idiome. L’anglais, le swahili et le russe sont trois langues  parmi les 6 000 répertoriées aujourd’hui.

Un phonologue néglige les manières dont peuvent être rendues la prononciation du mot bébé (par un homme, une femme, etc.) pour s’intéresser, par exemple, à ce qui, en français, permet ou interdit le passage du mot bébé aux mots pépé ou mémé. Il se penche également sur les manières dont les sons des mots sont organisés en unités de prononciation qui donne une certaine identité à la langue.

En résumé (11 à 14)

L’Alphabet Phonétique International (l’API) permet de transcrire les paroles prononcées d’une langue sans passer par son orthographe, si celle-ci existe (certaines langues sont uniquement orales). Seuls les sons prononcés sont transcrits.

L'alphabet phonétique du français est organisé en consonnes, voyelles et semi-voyelles.

Un obstacle de l’air venant des poumons participe à la prononciation d’une consonne ; pour prononcer une voyelle, il n’y a pas d’obstacle. Une semi-voyelle est prononcée avec un léger obstacle.

Les langues évoluent et se transforment, ce qui explique la disparition progressive de certains sons. Ce phénomène affecte en particulier deux voyelles françaises : [ɑ] de pâte et [œ̃] de un.

Comme l'anglais, le français est une langue internationale, dans laquelle on observe des variations en fonction de l'origine du locuteur.

Précédent Suivant