LES UNITÉS RYTHMIQUES

Objectifs d'apprentissage :

Dans cette partie vous allez

  • vous familiariser avec la notion de rythme du français ;
  • apprendre à regrouper un discours en groupes rythmiques ;
  • comprendre l'importance de la syllabation ouverte à l'intérieur de chaque groupe rythmique.

Fiche de projet - Objectifs de réalisation - en ligne ou pdf

Consultez votre syllabus pour connaître la date de remise de ce travail.

  • lire un extrait de L'Avare de Molière ;
  • reproduire les intonations prosodiques et les accents affectifs.

15. Le groupe rythmique

Rappelons la règle : le français a tendance à agglutiner les mots en groupes rythmiques, appelés également mots phonétiques. Chaque groupe rythmique se prononce comme un mot unique. Il est d’une longueur de 1 à 7 syllabes.

Exemples de groupes rythmiques :

  • Oh ! (1 syllabe)
  • Ça va ? (2 syllabes)
  • Qu'est-ce c'est ? (3 syllabes)
  • À tout à l'heure. (4 syllabes)
  • Aux États-Unis. (5 syllabes)
  • Absolument parfait ! (6 syllabes)
  • Je n'ai pas encore fini. (7 syllabes)

Un groupe rythmique combine deux logiques : une logique grammaticale de sens et une logique phonatoire de souffle (breath).

C’est autour du groupe rytmique que s’organisent les éléments mélodiques de la parole : rythme, accentuation, intonation, et accent régionaux—que nous allons étudier plus tard dans ce cours.

L'analyse des groupes rythmiques révèlent quelquefois des phénomènes contradictoires : les groupes phoniques (qui peuvent couper un mot et ne sont pas nécessairement porteurs de sens), les groupes de souffle (qui séparent les mots ou les groupes de mots par une légère pause), les groupes syntaxiques (qui constituent une unité grammaticale). On peut ajouter un autre type de pause, qui marque parfois l’hésitation.

ACTIVITÉ 15.1
Écoutez ces enregistrements. Pouvez-vous distinguer les limites de chaque groupe rythmique indiqu�es par une barre verticale ?

  • Aujourd’hui | je me suis levé | de bonne humeur ! |
  • Tiens | tu es allé | chez le coiffeur ? |
  • Je travaille |du lundi au vendredi | mais | quelquefois | aussi le week-end. |
  • Pourquoi | tu fais cette tête ? |
  • Je reviens | de la gym |et je suis | complètement crevé. |
  • Vous savez | où se trouve | la personne responsable | de ce service ? |
  • Pourriez-vous | s’il vous plait | m’envoyer | à nouveau | une copie du document ?
  • Les enfants ! | À table ! |

ACTIVITÉ 15.2
Écoutez ces enregistrements. Pouvez-vous distinguer les limites de chaque groupe rythmique indiquées par une barre verticale ? Remarquez-vous que la dernière syllabe de chaque groupe rythmique est prononcée de manière plus longue que les autres voyelles du groupe rythmique ?

Arrive | maintenant | d'autres années  | bon | où il y a des choses  | plus ou moins intéressantes.  | Une remarque qui me frappe  | dans votre carrière  | c'est | à la fois  | l'intelligence | de savoir | qu'il faut | quand même | accepter aussi | des rôles | dans des films | dits | plus commerciaux etcetera. | Et ça | on en revient | à ce que vous racontiez  | euh | dans votre enfance | un samedi | c'était | des films | un peu d'art et d'essai | et | le samedi d'après  | c'était le bon film | familial comique | etcetera.

Alors László donc | je l'avais connu | euh | sur À double tour | c'était donc une vieille,  |  vieille relation | on avait bricolé | c'est le mot | Les Gants blancs du diable. |  Après | ce film avait eu | cette projection | donc | euh | Catherine Deneuve | était arrivée | ça voulait dire | qu'il pouvait faire le film.  | Berry  | Lebovici  | Anne-Marie Rassam |  donc on | commence | ce tournage | en 73.  | Et  | c'est un film | qui est quand même raté  | Zig-Zig. |

Précédent Suivant