23. L'analyse du débit

Le terme débit désigne la vitesse d'élocution, c'est-à-dire le nombre de mots prononcés en une minute. Ce débit peut varier, et en variant, il peut affecter le nombre de groupes rythmiques. Plus le débit est rapide, plus il est difficile à la personne qui l'écoute de comprendre et suivre le locuteur.

ACTITIVE 23.1
Mesurez le temps nécessaire (en secondes) à votre lecture à haute voix de ces paroles célèbres de Martin Luther King (votre smartphone possède sans doute un chronomètreur - stopwatch). Vous pouvez utiliser ce programme.

I am happy to join with you today in what will go down in history as the greatest demonstration for freedom in the history of our nation. Five score years ago, a great American, in whose symbolic shadow we stand today, signed the Emancipation Proclamation. This momentous decree came as a great beacon light of hope to millions of Negro slaves who had been seared in the flames of withering injustice.

À partir de votre résultat, calculez le nombre moyen de mots par minutes (71 / votre temps en secondes x 60).

À présent, écoutez ces mêmes paroles prononcées (en 50 secondes) par son auteur, le 28 août 1963.

Comparez votre débit à celui de Martin Luther King (85,2 mots par minute). Pourquoi, à votre avis, est-il relativement lent ?

Le débit peut différer d'une langue à l'autre, et le nombre de mot par minute n'est pas toujours le meilleur moyen de comparer la rapidité d'élocution (le nombre de syllabes serait plus exact, puisque la longueur des mots varie). Cependant, voici quelques informations sur le sujet :

  • Une conversation est tenue à 200 mots/min environ, bien que les adultes puissent discuter à 300 mots/min (pleine compréhension).
  • Le maximum semble être 210 mots/min si l'on souhaite être compris sur une longue durée.
  • Les éditeurs de livres enregistrés (audio books) recommandent 150-160 mots/min.
  • Le spécialiste de la voix Jean Abitbol recommande un débit de 130 mots/min pour s’exprimer en public.
  • Dans ses discours de présentation, Steve Jobs prononce environ 110 mots/min.

En résumé (20-23)

L’intonation ne repose pas sur le mot lexical mais sur le groupe rythmique, qui peut être composé de plusieurs mots.

À l’intérieur d’une phrase, à la fin du groupe rythmique, l’intonation est montante en français et descendante en anglais. 

À la fin de la phrase, l’intonation dépend du type de phrase (question ouverte ou fermée, etc.). En général, elle est descendante, comme en anglais.

Les règles d’intonation changent selon les régions, les milieux sociaux, etc.

Pour être bien compris, le débit d'un locuteur doit s’établir entre 110 et 210 mots par minute.

Précédent Suivant