27. La liaison

Avec l’enchaînement, la liaison constitue une seconde manière de réaliser la syllabation ouverte entre deux mots. Elle fait apparaître un son final (une consonne) qui n’est normalement pas prononcé si le mot est isolé. Par exemple, dans Je suis à Paris, le second « s » de suis, qui n’est pas prononcé normalement, l’est ici sous forme de liaison [z] : [ʒə sɥi za pa ʁi]. Une consonne prononcée uniquement dans le cas d’une liaison est appelée une consonne latente.

En français, certaines liaisons sont interdites. Les réaliser constitue une erreur. Certaines autres sont obligatoires : ne pas les réaliser constitue une erreur d’un autre type. Enfin, certaines liaisons sont facultatives. Leur réalisation dépend du locuteur, ou plutôt du registre de langue que le locuteur souhaite adopter. Plus le registre est soutenu, plus les liaisons sont nombreuses.

Pour noter les liaisons :

Le signe : ‿ indique que la liaison est obligatoire.
Exemple : les‿amants.

Le signe : (‿) indique que la liaison est facultative.
Exemple : absolument (‿) interdit.

Le signe : x indique que la liaison est interdite.
Exemple : chez x Anne.

L’opportunité d’effectuer une liaison entre deux mots dépend de la relation grammaticale entre ces mots. Si la liaison grammaticale est forte, comme entre un article et un nom, ou entre un adjectif et son nom, alors la liaison peut se réaliser : « les‿amis » [le za mi], « gros‿avantage » [gʁo za vɑ̃ taʒ]. Si cette relation grammaticale est faible, comme entre un nom et son verbe, la liaison ne peut pas avoir lieu : les amis x ont des vacances.

La liaison ne concerne pas uniquement le s prononcé [z]. Elle se réalise avec d’autres sons.

liaisons

Cliquez pour agrandir.

Tableau des liaisons

Graphie

Liaison

s, z, x

États-Unis

chez elle

aux autres

[z]

[eta zy ni]

[ʃe zɛl]

[o zotʁ]

d, t

plait-il

grand arbre

[t]

[plɛ til] 

[gʁɑ̃ taʁbʁ]

n

un homme

son ami

[n]

[ɛ̃ nɔm]

[sɔ̃ na mi]

Écoutez :

  • Le grand oiseau est dans un grand arbre. [lə gʁɑ̃ twa zo e dɑ̃ zɛ̃ gʁɑ̃ taʁbʁ].
  • Vend-elle sa voiture ? [vɑ̃ tɛl sa vwa tyʁ] ?
  • Comprend-il l’exercice ? [kɔ̃ pʁɑ̃ til le gzɛʁ sis] ?
  • Il est neuf heures. [i le nœ vœʁ].

ACTIVITÉ 27.1
Lisez les phrases suivantes en effectuant les liaisons :

  • Quel grand acteur !
  • Les arbres ont-ils survécu à la tempête ?
  • Son ami est chez elle.
  • Son premier époux est décédé à vingt-huit ans.

Précédent Suivant