28. Les liaisons obligatoires

Une liaison est obligatoire entre deux mots quand il existe entre ces mots une relation grammaticale forte. Pour cette raison, quand elle a lieu, elle ne peut être qu’à l’intérieur d’un groupe rythmique.

Cliquez sur l'image pour agrandir et imprimer.

La liaison est obligatoire :

1. Dans un groupe nominal
Un groupe nominal est un groupe de mots regroupés autour d’un nom.

1.1 Entre un déterminant et un nom. En grammaire, un déterminant désigne un mot qui, quand il est utilisé, doit toujours précéder un nom. Les déterminants sont les articles (définis comme les et indéfinis comme des), les adjectifs démonstratifs (ces), les adjectifs démonstratifs ou interrogatifs (quels)) :

Les‿enfants, des‿enfants, quels‿enfants
[le zɑ̃ fɑ̃]  [de zɑ̃ fɑ̃]  [kɛl zɑ̃ fɑ̃]
           
1.2 Entre un déterminant et un adjectif :

Les‿invicibles partenaires,
[le zɛ̃ vɛ̃ si blə pa ʁtə nɛʁ]

1.3 Entre un adjectif et un nom :

bons‿enfants, trois‿enfants, grand‿enfant, petit‿enfant
[bɔ̃ zɑ̃ fɑ̃]  [tʁwa zɑ̃ fɑ̃]  [gʁɑ̃ tɑ̃ fɑ̃]  [pə ti tɑ̃ fɑ̃]

2. Dans un groupe verbal
Un groupe verbal est un groupe de mots regroupés autour d’un verbe.

2.1 Entre un pronom et le verbe :

Ils‿ont, elles‿aiment, vas-‿y !, comprend-‿il ?
[il zɔ̃] [ɛl zɛm] [va zi] [kɔ̃ pʁɑ̃ til]

2.2 Dans un groupe de mots clitiques (pronoms) :

Un mot clitique est un mot qui n’est pas entièrement indépendant, comme un déterminant.

Il les‿en‿a interdit, vous‿y êtes
[il le zɑ̃ na ɛ̃ tɛʁ di] [vu zi jɛt]

2.3 Entre les verbes avoir ou être et un participe passé :

Pierre et Jean ont‿obtenu leur diplôme, ils sont‿arrivés trop tard, je suis‿allé à la banque
[pjɛ ʁe ʒɑ̃ ɔ̃ tɔp tə ny lœʁ di plom] [il sɔ̃ ta ʁi ve tʁo taʁ]  [ʒə sɥi za le a la bɑ̃k]

2.4 Et entre le verbe être et son attribut (un adjectif) :

Il est‿incroyable ! C’était‿intéressant.
[i le tɛ̃ kʁwa jabl]  [se te tɛ̃ te ʁe sɑ̃]

3. Après une préposition ou un adverbe monosyllabique

Dans‿un an, sous‿une table, sans‿abri, chez‿elle
[dɑ̃ zɛ̃ nɑ̃]  [su zyn table]  [sɑ̃ za bʁi  ʃe zɛl]  

Attention : avec chez, la liaison ne se réalise pas devant un nom propre. On dira chez‿elle, mais chez x Anne.

Très‿intéressant, trop‿occupé, bien‿appris, tout‿entier
[tʁɛ zɛ̃ te re sɑ̃] [tʁo po ky pe]  [bjɛ̃ na pʁi]  [tu tɑ̃ tje]

4. Dans certaines locutions figées et certains noms composés
Voici quelques exemples :

Champs-‿Élysées, pas‿à pas, de temps‿en temps, c’est-‿à-dire, mot‿à mot, vingt-‿et-un, vingt-‿huit
[ʃɑ̃ ze li ze] [pa za pa] [də tɑ̃ zɑ̃ tɑ̃] [se ta diʁ] [mo ta mo] [vɛ̃ te ɛ̃] [vɛ̃ tɥit]

ACTIVITÉ 28.1
Lisez les exemples suivants en faisant la liaison, puis effectuez-en la transcription phonétique :

  • les amis
  • mes ennuis
  • leurs amours
  • quelles imprudentes
  • les dix enfants
  • elles ont dix amis
  • ils ont leurs exercices
  • elles ont trois enfants
  • c’est ennuyeux
  • c’était irrésistible
  • dans un an
  • sous un arbre
  • chez elle
  • c’est très aimable
  • tout ira bien
  • allez-y
  • parlez-en
  • mais enfin

ACTIVITÉ 28.2
Justifiez la liaison dans les groupes suivants, en vous référant aux explications ci-dessous. Exemple : « Ils ont grandi » - 2.1. (pronom + verbe).

  • C’est très‿important !
  • Ils‿ont terminé leur travail.
  • Les‿uns‿et les autres.
  • Mon grand‿ami Javier est‿espagnol.
  • Chez‿eux, il y a toujours de la musique.
  • Les‿électriciens sont‿arrivés en avance.
  • Tout‿est très‿amusant dans ce film.
  • Prends-‿en de la graine ! (Watch and learn)

ACTIVITÉ 28.3
Faites la transcription phonétique des phrases suivantes :

  • Les enfants montent dans un grand arbre.
  • Le premier hôtel est à dix heures de marche.
  • Elle n’a pas encore vu le grand avion.
  • Les beaux éléphants vivent dans un territoire très éloigné des hommes.
  • Ils sont entrés sans une seconde d’hésitation.

Le cas particulier du [n]

Cliquez sur l'image pour agrandir et imprimer.

Si la liaison a lieu avec un adjectif, on observe un phénomène de dénasalisation : la voyelle nasale devient orale, et le n est prononcé. Par exemple, l’adjectif bon [bɔ̃] devient [bɔn] dans bon anniversaire ([bɔ na ni vɛr sɛr]).

La dénasalisation se produit devant un adjectif lorsqu'on applique la liaison :

  • ancien / ancien ami
  • bon / bon ami
  • divin / divin enfant

Attention : dans un certain nombre d’autres mots comme on, non, mon, ton, etc., la nasalisation est conservée. Ce sont des exceptions.

  • on / on entre
  • non / non entrant
  • mon / mon enfant
  • son / son enfant
  • en / en arrivant
  • un / un ami
  • aucun / aucun enfant
  • bien / bien entendu
  • rien / rien à faire

ACTIVITÉ 28.4
Nasalisation (N) ou dénasalisation (D) ? Faites la transcription phonétique de ces phrases :

  • Bon appétit !
  • Son enfant est malade.
  • Un enfant et son ami ont chanté : « bon anniversaire ».
  • « Il est né le divin enfant » (chanson de Noël)
  • On a tous compris.
  • En entrant, tu n’as rien entendu ?

Précédent Suivant