49. Consonnes françaises et anglaises

Au premier abord, les consonnes françaises sont très similaires aux consonnes prononcées en langue anglaise. Diane Dansereau distingue cependant quatre grandes différences (Dansereau, 202-3).

Tension musculaire
C’est une caractéristique générale de la phonologie française, qui s’applique aussi bien aux voyelles qu’aux consonnes : les sons doivent être tendus et rapides—plus tendus et plus rapides qu’en anglais.

Antériorité
Comparés à leurs équivalents anglais, les sons antérieurs français sont prononcés un plus en avant de la bouche. Cette tendance s'applique en particulier aux vélaires. Prononcez le mot tata comme un mot anglais et repérez la position de la langue. Celle-ci se trouve en position alvéolaire (entre les dents et le palais). Prononcez le mot même mot tata comme un mot français : la langue est plus avancée ; elle touche le dos des dents supérieures.

ACTIVITÉ 49.1
Prononcez les mots suivants en vous assurant de placer les consonnes françaises un peu plus à l’avant que leur équivalentes anglaises :

            ANGL               FRAN
            tea                  thé
            tap                  tape
            too                  tout
            trope               trop
            dent                dent
            dean               dîne
            dome              dôme
           
Absence d’aspiration initiale
« Aspiration », ici, veut dire que de l’air sort des poumons. En anglais, en position initiale, les consonnes [p], [t], et [k] sont aspirées. Placez une feuille de papier devant vos lèvres et prononcez les mots papa, tata et… cata comme des mots anglais : l’air qui sort de votre bouche au moment de prononcer les consonnes doit faire bouger le papier. Si vous prononcez ces mêmes mots comme des mots français, la feuille doit rester immobile car la quantité d’air relâchée est minimale.

Détente finale
En français, si un mot ou un groupe rythmique se termine par une occlusive (comme soupe ou mode), la bouche doit se rouvrir pour effacer le contact articulatoire. En anglais, la tendance est conserver ce contact et d’enchaîner sur le mot suivant.

Précédent Suivant